IN THE MOOD LE MAGAZINE

DEPUIS 2003. LE BLOG POUR PLONGER "IN THE MOOD FOR CINEMA" SANS MODERATION. LE BLOG DE SANDRA MEZIERE, ROMANCIERE.

Le palmarès des Oscars 2015

Written by Sandra Mézière. Posted in Actualités

Tagged: , ,

bird2

Published on février 23, 2015 with No Comments

bird2

Après la 40ème cérémonie des César (mon compte rendu en direct de la cérémonie des César, ici) à laquelle j’ai eu le plaisir d’assister vendredi dernier, cette nuit avait lieu la 87ème cérémonie des Oscars. C’est Neil Patrick Harris  qui présentait la cérémonie.

A l’issue de 3H40 de cérémonie, c’est le film d’Alejandro Gonzales Inarritu, « Birdman » qui a emporté l’Oscar du meilleur film remis par Sean Penn (qui, vendredi a reçu le César d’honneur des mains de Marion Cotillard), après 3 autres Oscars (meilleure photographie, meilleur scénario original, meilleur réalisateur) sur 9 nominations, le plaçant en tête des lauréats devant « The Grand Budapest Hotel » (qui a notamment reçu l’Oscar de la meilleur bande originale dont le Français Alexandre Desplat est l’auteur et qui était également nommé pour la musique de « The imitation game », Ludovic Bource avait été le dernier Français à obtenir cet Oscar, en 2012 pour « The Artist ») et « Whiplash » de Damien Chazelle, le grand prix du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2014.

whiplash10

birdman

Le film de Damien Chazelle a notamment reçu  l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour J.K Simmons et celui du meilleur montage, indéniablement les grands atouts de ce film.   L’acteur donne en effet corps et froideur d’âme à son personnage de professeur tyrannique et irascible qui sait se montrer mielleux pour atteindre son objectif. L’autre atout du film est sa réalisation (bien que parfois très manichéenne et appuyée) qui, grâce à un montage ciselé, s’empare du rythme fougueux, fiévreux, animal de la musique, grisante et grisée par la folie du rythme et de l’ambition, dévastatrice, et joue avec manichéisme sur les couleurs sombres, jusque dans les vêtements: Fletcher (le professeur) habillé en noir comme s’il s’agissait d’un costume de scène à l’exception du moment où il donne l’impression de se mettre à nu et de baisser la garde, Andrew (l’élève) habillé de blanc quand il incarne encore l’innocence puis de noir à son tour et omniprésence du rouge (du sang, de la viande, du tshirt d’un des « adversaires » d’Andrew) et des gros plans lorsque l’étau se resserre, lorsque le duel devient un combat impitoyable, suffocant. Le face à face final est un véritable combat de boxe (et filmé comme tel) où l’immoralité sortira gagnante : la dictature et l’autorité permettent à l’homme de se surpasser… La scène n’en est pas moins magnifiquement filmée transcendée par le jeu enfiévré et exalté des deux combattants.

Le passionnant « Imitation game » a reçu l’Oscar du meilleur scénario adapté pour ce biopic (romancé) sur le mathématicien Alan Turing ( Benedict Cumberbatch, qui était également nommé face à Steve Carell dans « Foxcatcher », Bradley Cooper dans « American Sniper », Michael Keaton dans « Birdman », Eddy Redmayne dans « La merveilleuse histoire du temps »).

Le film polonais « Ida » de Pawel Pawlikowski a reçu l’Oscar du meilleur film en langue étrangère notamment devant le film qui a été couronné de 7 César, « Timbuktu ».

L’Oscar de la meilleure actrice est revenu à Julianne Moore dans « Still Alice », Marion Cotillard qui était nommée pour la fable sociale des frères Dardenne  » Deux jours, une nuit » n’a donc pas renouvelé l’exploit d’il y a 7 ans, lorsqu’elle avait reçu l’Oscar de la meilleure actrice pour « La Môme ». Eddie Redmayne a, quant à lui, reçu l’Oscar du meilleur acteur pour »Une Merveilleuse Histoire du Temps ».

« American Sniper » de Clint Eastwood avec pourtant 6 nominations est reparti avec seulement l’Oscar du meilleur montage sonore et « Boyhood » également 6 fois nommé avec l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Patricia Arquette.

Christopher Nolan avec »Interstellar » s’est également consolé avec un seul Oscar, celui des effets spéciaux. Absent des nominations dans les catégories meilleur film et réalisateur, il en aurait mérité davantage pour cette aventure exceptionnelle à laquelle il nous convie, au-delà du voyage initiatique et interstellaire, au-delà du message humaniste et écologique. « Interstellar » est aussi une célébration de l’amour et en particulier de l’amour filial qui « transcende la dimension temporelle et spatiale » (message que certains trouveront sans doute mièvre mais qui contribue à la force et à l’émotion qui culmine à la fin du film), sur l’instinct de survie, le temps, la mémoire et la nature, bien si précieux. « Interstellar » fait partie de ces films, exceptionnels, SENSATIONnels (au propre comme au figuré), qui plus que des films, sont des instants, des expériences à voir et revoir, vivre et revivre, qui s’intègrent à votre vie.  Dommage…

PALMARES COMPLET

 

Meilleur film:

Birdman

 

Meilleur réalisateur:

Alejandro G. Iñarritu pour Birdman

 

Meilleur actrice:

Julianne Moore dans Still Alice

 

Meilleur acteur:

Eddie Redmayne dans Une Merveilleuse Histoire du Temps

 

Meilleure actrice dans un second rôle:

Patricia Arquette dans Boyhood

 

Meilleur acteur dans un second rôle:

J.K Simmons dans Whiplash

 

Meilleur scénario original:

Birdman

 

Meilleur scénario adapté:

Graham Moore pour The Imitation Game

 

Meilleure chanson originale:

« Glory » de Josh Stephens et Lonnie Lynn dans Selma

 

Meilleure bande originale:

Alexandre Desplat pour The Grand Budapest Hotel

 

Meilleure direction artistique:

Adam Stockhausen et Anna Pinnock pour The Grand Budapest Hotel

 

Meilleur montage:

Tom Cross pour Whiplash

 

Meilleure photographie:

Emmanuel Lubezki pour Birdman

 

Meilleur mixage sonore:

Craig Mann, Ben Wilkins et Thomas Curley pour Whiplash

 

Meilleur montage sonore:

Alan Robert Murray, Bub Asman pour American Sniper

 

Meilleur film en langue étrangère:

Ida de Pawel Pawlikowski (Pologne)

 

Meilleur film documentaire:

Citizenfour de Laura Poitras

 

Meilleur court-métrage d’animation :

Feast de Patrick Osborne et Kristina Reed

 

Meilleur court-métrage documentaire :

Crisis Hotline: Veterans press 1 d’Ellen Goosenberg Kent et Dana Perry

 

Meilleurs effets spéciaux visuels:

Paul Franklin, Andrew Lockley, Ian Hunter et Scott Fisher pour Interstellar

 

Meilleur film d’animation:

Les Nouveaux Héros de D.Hall, Roy Conli et C.Williams

 

Meilleur court-métrage :

The Phone Call de Mat Kirkby

 

Meilleurs maquillages et coiffures :

Frances Hannon et Mark Coulier pour The Grand Budapest Hotel

 

Meilleurs costumes:

Meilleurs décors : Anna Pinnock et Adam Stockhausen pour The Grand Budapest Hotel

Share this Article

About Sandra Mézière

Romancière (auteur d'un premier roman "L'amor dans l'âme" et d'un recueil de 16 nouvelles sur les festivals de cinéma "Les illusions parallèles", publiés aux Editions du 38) et blogueuse. Passionnée, avant tout. Surtout de cinéma et d'écriture. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 23 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 13 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés, 5 sur le cinéma et 2 sur le luxe et la mode ( http://inthemoodforcinema.com, http://inthemoodforcannes.com, http://inthemoodfordeauville.com, http://inthemoodforfilmfestivals.com, http://inthemoodlemag.com, http://inthemoodforhotelsdeluxe.com, http://inthemoodforluxe.com ), de romans; scénarii et de nouvelles. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema ). Vous pouvez également me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

Browse Archived Articles by

No Comments

There are currently no comments on Le palmarès des Oscars 2015. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.