IN THE MOOD LE MAGAZINE

DEPUIS 2003. LE BLOG POUR PLONGER "IN THE MOOD FOR CINEMA" SANS MODERATION. LE BLOG DE SANDRA MEZIERE, ROMANCIERE.

Mon avis sur le Relais Thalasso – Château des Tourelles de La Baule

Written by Sandra Mézière. Posted in Hôtels de luxe, Tourisme

moibaule5

Published on avril 01, 2014 with No Comments

 moibaule2.jpg

Modification du 20 août 2015 : suite à mon nouveau séjour dans l’établissement, cet article est désormais obsolète, cliquez ici pour retrouver mon nouvel article consacré à ce nouveau séjour au Château des Tourelles.

 La Baule. Un lieu et un nom qui, immédiatement, suscitent chez moi pléthore de souvenirs et réminiscences. Pendant des années, depuis mon enfance, je suis allée à l’hôtel Royal Thalasso Barrière de La Baule. Et puis, un deuil il y a quelques mois, un choc ineffable et la décision de ne plus retourner en ce lieu que j’affectionnais particulièrement mais trop chargé de beaux et désormais douloureux souvenirs. L’invitation du Château des Tourelles à venir séjourner trois jours dans l’établissement et le découvrir était donc pour moi l’occasion de retourner à quelques kilomètres de là (l’hôtel se situe à Pornichet, dans la baie de La Baule) mais aussi d’essayer de regarder vers l’horizon, au propre comme au figuré.

 Pornichet 636.JPG

En septembre dernier, j’avais eu le plaisir d’être invitée à tester le Relais Thalasso Les Sables d’Olonne (un Mercure très différent des autres, franchisé du groupe Phélippeau auquel appartient le Château des Tourelles) pour lequel je vous avais fait partager mon enthousiasme, ici. Je suis donc partie plutôt confiante au Château des Tourelles. Je dois néanmoins avouer que, pourtant habituée des hôtels de luxe ( et même si, selon notre réceptionniste à l’accueil, l’hôtel n’appartient pas à cette catégorie des hôtels de luxe, je me demande d’ailleurs toujours pourquoi…:)), le séjour a été un constant enchantement, en particulier pour un 4 étoiles. En effet, si, aujourd’hui, avec la nouvelle réglementation, nombreux sont les 4 étoiles français à ne pas mériter, de par leurs services, cette classification, le Château des Tourelles la mérite en revanche amplement.

Pornichet 609.JPG

Pornichet 607.JPG

Pornichet 608.JPG

Pornichet 663.JPG

Après avoir emprunté une petite route qui conduit du centre de Pornichet jusqu’à l’hôtel, au milieu des pins, dès l’arrivée, la première impression est excellente, d’abord parce que je n’ai pas attendu une seule seconde. Un voiturier affable m’ouvre la portière, s’occupe de la voiture et des bagages. Le réceptionniste me propose ensuite de m’asseoir et me propose des boissons, là à disposition des clients dans le hall. Pas d’attente debout tandis qu’on vous fait remplir la traditionnelle fiche de renseignements. Je découvre le hall, soigneusement décoré, avec une chaleureuse modernité, et des petites touches ludiques et surtout une omniprésence de la nature à laquelle tout l’établissement fait la part belle. L’endroit, baigné de lumière, procure une impression immédiate de bien être.

Pornichet 639.JPG

Pornichet 650.JPG

Pornichet 604.JPG

Pornichet 605.JPG

Ensuite direction ma chambre, la 326 de catégorie Prestige Atlantique. Pour moi, voir la mer de sa chambre, et en l’occurrence même de mon lit, est un plaisir indicible. Je suis donc particulièrement gâtée d’autant que la vue sur le château et la mer à perte de vue est agréablement vertigineuse. La décoration est épurée, soignée, moderne, chaleureuse, et, comme dans tout l’établissement, fait une large place à la nature comme avec ces lampes avec un pied en bois. Ces chambres me rappellent celles de l’hôtel Amirandes en Crète. Je n’ai pas eu l’occasion de demander s’il y avait eu une inspiration commune mais la référence est en tout cas noble.

Pornichet 652.JPG

Pornichet 556.JPG

Pornichet 558.JPG

Pornichet 560.JPG

Pornichet 561.JPG

Pornichet 565.JPG

Pornichet 571.JPG

Pornichet 572.JPG

Pornichet 647.JPG

Pornichet 661.JPG

moibaule3.jpg

moibaule6.jpg

Le Château des Tourelles, construit par un vicomte belge en 1860, était au départ une prestigieuse villa de vacances.  Les 5 Tourelles étaient alors un clin d’œil aux 5 enfants de cette famille. Peut-être est-ce pour cela que perdure ce sentiment d’être chez soi. En 1937, la résidence de vacances devient un centre de vacances pour les jeunes Parisiens du 12ème arrondissement. Le château restera un centre de vacances jusqu’en 1996.  Et c’est en 2013 qu’ouvrira enfin le Relais Thalasso Château des Tourelles avec ses 105 chambres que se partagent la partie récente (Le Paquebot) et le Château avec vue sur mer pour la majorité des chambres. J’ai d’ailleurs demandé à visiter des chambres standard (ici appelées Deluxe) tout aussi spacieuses et agréables, avec bain ET douche également pour la plupart (on m’a dit que certaines ne possédaient que bain ou douche, n’oubliez pas de spécifier que vous voulez les deux lors de la réservation, si tel est le cas). Les chambres sont toutes bien aménagées : plateau de courtoisie ou cafetière, réveil/chargeur à iphone, petit réfrigérateur, grand coffre qui permet d’y mettre même l’ordinateur, kimono à la place du traditionnel peignoir blanc, wi-fi gratuit…et une sublime terrasse qui me donne déjà envie d’y revenir en été. J’ai également visité une chambre dans le château, certes très agréable mais, attention : les chambres du château n’ont pas de terrasses qui sont pour moi un des grands atouts de l’hôtel.

Pornichet 567.JPG

Pornichet 659.JPG

Pornichet 594.JPG

Pornichet 595.JPG

Pornichet 603.JPG

Pornichet 602.JPG

 Arrivée dans l’après-midi, je suis allée ensuite demander où je pouvais me restaurer. C’est un des deux seuls (petits) points négatifs et facilement rectifiables du séjour. Si vous arrivez après 14H30, il vous sera impossible de manger du salé au bar (à l’exception des plats du room service, lequel se termine d’ailleurs trop tôt à mon goût) où on vous proposera uniquement des chouquettes maison avec de nombreux parfums au choix…mais…des chouquettes tellement bonnes que j’en ai repris tous les jours avec une préférence pour le praliné et le chocolat au lait, fruits de la passion. Le bar est très agréable avec un vidéo-projecteur diffusant des images de mer et lieux paradisiaques, mais aussi avec sa cheminée, ses bonbons à disposition et son ouverture sur le restaurant et la mer. D’emblée, vous vous sentez à la fois chez vous et ailleurs. En émane un sentiment de douce évasion…

Pornichet 656.JPG

Pornichet 578.JPG

Pornichet 617.JPG

 

Pornichet 581.JPG

Pornichet 583.JPG

Pornichet 599.JPG

Pornichet 600.JPG

Pornichet 601.JPG

Pornichet 591.JPG

Pornichet 657.JPG

Pornichet 648.JPG

Pornichet 649.JPG

Pornichet 588.JPG

 Le dîner fut ensuite à l’image de ces prémisses de l’après-midi : un régal et une réelle (bonne) surprise. Je m’attendais à une cuisine basique, des plats type brasserie alors que les deux menus proposés le soir (un invariable –là aussi, il semblerait qu’il soit prévu que cela change plus souvent et que la carte soit prochainement plus étoffée- et l’autre qui change tous les jours avec quelques variantes entre le midi et le soir) sont d’un niveau gastronomique auquel je ne m’attendais pas. J’ai dégusté chaque plat avec autant de plaisir pendant les trois jours du séjour avec une mention spéciale pour les pâtisseries aussi inventives qu’excellentes, sans fausse note. Service et amabilité sont également remarquables au restaurant. La carte du midi mériterait peut-être d’être un peu plus étoffée mais la qualité est au rendez-vous, avec notamment de succulentes frites maison accompagnant les moules marinières. La décoration est aussi soignée dans le restaurant avec une vue mer imprenable. Le samedi soir, j’ai pu profiter de la soirée DJ (chaque samedi soir, à partir de 19H) et de son excellente playlist. Une belle idée qui modernise là aussi la thalasso même si l’initiative et le niveau de décibels pourront déconcerter les puristes de la thalasso d’autant que cela n’est pas affiché et que si la surprise fut bonne pour moi, elle ne le fut peut-être pas pour tout le monde. A partir du 4 avril, vous pourrez aussi profiter de brunchs dominicaux.

Pornichet 622.JPG

Pornichet 623.JPG

Pornichet 624.JPG

Le lendemain matin, je ne me suis pas faite prier pour tester le petit-déjeuner : produits bio, champagne, saumon, œufs brouillés, viennoiseries… De bons produits mais le deuxième bémol du séjour. Les 29 euros du petit-déjeuner ne se justifient pas entièrement. C’est plus que dans d’autres établissements de catégorie supérieure qui proposent un plus large choix. J’y ai néanmoins trouvé mon bonheur même si le dernier jour à 9H30, j’ai déploré l’impossibilité d’avoir un yaourt nature, ce qui ne devrait pas arriver 1h avant la fin du service et pour un petit-déjeuner de ce prix. Là encore, rien de bien grave ou insoluble au regard de l’excellence de toutes les autres prestations et du caractère d’exception du séjour.

Pornichet 587.JPG

Pornichet 586.JPG

Pornichet 664.JPG

Pornichet 665.JPG

 L’hôtel m’avait ensuite prévu une heure trente de thalasso dans Suite RelaisThalasso®.  : un espace privé et véritable écrin de bien être unique au monde, chaque suite faisant 45 m2 avec hammam, table de massage, douche à jet, baignoire, salon d’accueil, toilettes et une thalassothérapeute dédiée, en l’espèce Nathie, d’une gentillesse, d’une patience, d’une empathie remarquables. Je la remercie à nouveau ici pour son écoute et son accueil. Je sais que je vais en hérisser plus d’un(e) en disant que j’y allais à reculons. C’est pourtant le cas. Je ne suis pas particulièrement adepte des massages et rester plus de trente minutes en place à rien faire relève pour moi du défi. J’avais pourtant envie de tester l’hydrothérapie : bain moussant aux huiles essentielles avec musique et paysages paradisiaques en vidéo-projection. Un sentiment réel de bien être a résulté de cette séance…si bien que j’ai refait vingt minutes supplémentaires et ai regretté de n’avoir pas pris les 4 heures qu’on m’avait préalablement réservées. Je vous le recommande vraiment. C’est une véritable expérience de bien être. Un vrai luxe. J’y reviendrai aussi pour profiter du programme Thalavie : programme ambitieux en complément de la thalassothérapie qui apporte des réponses personnalisées en matière d’alimentation, de remise en mouvement, de sommeil, de gestion du stress. Un programme particulièrement adapté à nos modes de vie modernes. Pour prolonger le plaisir, vous pourrez ensuite vous délasser dans la piscine, un espace hydromarin avec un bassin jalonné de 30 jets sous-marins. Autour de la piscine, vous trouverez de confortables fauteuils avec coussins et la salle de fitness. Vous pourrez ensuite profiter  du sauna (un réservé aux hommes, un réservé aux femmes), du hammam, ou de l’espace lounge thalasso pour siroter des tisanes bienfaisantes où vous bénéficierez là aussi d’un excellent accueil. Vous pourrez aussi craquer pour les produits Labiomer. Je vous recommande notamment l’onctueux soin du corps (photo ci-dessous) qui m’a été offert.

Pornichet 662.JPG

Pornichet 668.JPG

Pornichet 669.JPG

Pornichet 670.JPG

Pornichet 671.JPG

Cet établissement possède indéniablement de nombreux atouts : un accès direct à l’océan, une décoration magnifique, originale et inspirée, une ouverture sur la mer et la nature, un service de qualité, les fameuses Suites RelaisThalasso®. , un cuisinier de talent (bravo à Arnaud Thiry), un emplacement idéal, de belles chambres et salles de bain avec terrasse et vue exceptionnelles. Surtout, le Relais Thalasso Château des Tourelles donne un nouveau visage à la thalassothérapie : plus moderne, plus en phase avec nos vies modernes. Un ensemble qui a fait de ces trois jours un séjour d’exception. Les tout petits bémols sont aisément rectifiables. J’en suis repartie avec l’envie de regarder vers l’horizon, l’envie de revenir en phase avec la devise de l’établissement « La vie ne vaut d’être vécue que si elle est vécue comme un rêve ».  Et j’y reviendrai. Sans aucun doute.

Pornichet 672.JPG

Pornichet 618.JPG

Pornichet 667.JPG

Pornichet 625.JPG

Pornichet 627.JPG

Pornichet 643.JPG

Pornichet 644.JPG

Pornichet 629.JPG

 Je vous recommande : la pension complète, les produits Labiomer, les chambres prestige Atlantique (demandez la 326), les chouquettes, les suites thalasso, et de vous laisser emporter et griser par la vie de château…  Un établissement 4 étoiles singulier et enchanteur qui va rendre suranné les autres établissements de même catégorie (et, je dois l’avouer: y compris les établissements du groupe Barrière qui vont devoir se réinventer).

 Pornichet 675.JPG

A partir de 150 euros. Comptez un peu plus pour la Chambre Prestige Atlantique dont je vous ai parlé. Le site de l’hôtel propose de nombreuses offres incluant des soins Suite RelaisThalasso®. Je vous recommande de les tester.

Relais Thalasso Château des Tourelles – 1 avenue Léon Dubas – Pointe du Bec – Pornichet.

Informations et réservations : 02 28 56 72 14

tourelles@relaisthalasso.com

www.thalasso-tourelles.com (avec des offres)

 Pornichet 635.JPG

Par la route : à 450 kms de Paris (Autoroute A11

En train ; à 2H45 de Paris (TGV direct Paris-La Baule)Par avion : à 50 mn de l’aéroport international Nantes-Atlantique

Retrouvez également cet article sur http://inthemoodluxe.com et notre notation attribuée à l’établissement sur http://inthemoodforhotelsdeluxe.com .

Quelques photos personnelles de la Baie de La Baule:

baule31.jpg

baule29.jpg

baule38.jpg

baule4.jpg

baule44.jpg

 baule14.jpg

 

 

 

 

 

Share this Article

About Sandra Mézière

Romancière (auteur d'un premier roman "L'amor dans l'âme" et d'un recueil de 16 nouvelles sur les festivals de cinéma "Les illusions parallèles", publiés aux Editions du 38) et blogueuse. Passionnée, avant tout. Surtout de cinéma et d'écriture. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 23 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 13 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés, 5 sur le cinéma et 2 sur le luxe et la mode ( http://inthemoodforcinema.com, http://inthemoodforcannes.com, http://inthemoodfordeauville.com, http://inthemoodforfilmfestivals.com, http://inthemoodlemag.com, http://inthemoodforhotelsdeluxe.com, http://inthemoodforluxe.com ), de romans; scénarii et de nouvelles. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema ). Vous pouvez également me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

Browse Archived Articles by

No Comments

There are currently no comments on Mon avis sur le Relais Thalasso – Château des Tourelles de La Baule. Perhaps you would like to add one of your own?

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.