IN THE MOOD LE MAGAZINE

DEPUIS 2003. LE BLOG POUR PLONGER "IN THE MOOD FOR CINEMA" SANS MODERATION. LE BLOG DE SANDRA MEZIERE, ROMANCIERE.

Victoires de la Musique 2012, les nominations : le groupe lavallois Archimède nommé aux Victoires de la Musique, catégorie « Album rock de l’année » pour « Trafalgar »

Written by Sandra Mézière. Posted in Laval, Musique

Tagged: , ,

archimède

Published on février 05, 2012 with 3 Comments

archimede.jpg

Cet article sur les Victoires de la musique 2012 est pour moi une excellente occasion d’inaugurer deux nouvelles rubriques sur « In the mood – Le Magazine » , tout d’abord une rubrique musique comme il pouvait y en avoir déjà une sur mon blog « In the mood for cinema » , mais aussi une rubrique consacrée à ma ville natale, Laval, une ville malheureusement moins connue que son homonyme du Québec et plus célèbre pour sa particularité grammaticale de palindrome que pour les nombreux atouts qu’elle possède pourtant. Si je suis fière d’être parisienne, je le suis tout autant de cette ville méconnue, où je vis également toujours une bonne partie de l’année, c’est pourquoi j’ai décidé d’y consacrer une rubrique.

Si je l’inaugure avec cet article, c’est tout simplement parce que le groupe Archimède est lavallois et que j’ai décidé de mettre ici en valeur mes coups de cœur liés à la très belle préfecture de la Mayenne…et Archimède en fait partie bien avant que les feux des projecteurs soient braqués sur eux. Je les avais ainsi découverts, tout à fait par hasard, il y a quelques années, lors d’un mini-concert qu’ils donnaient chez un disquaire lavallois. Je vous avais ainsi déjà parlé de leur première nomination aux Victoires de la musique en 2010 sur inthemoodforcinema.com (comme album révélation de l’année, l’occasion notamment de découvrir « L’été revient » ou le très beau « Au diable Vauvert », cf les clips ci-dessous). Cette fois c’est leur album « Trafalgar » qui leur vaut une nomination comme « Album rock de l’année ». Dommage d’ailleurs qu’il n’y ait pas de catégorie pop/rock qui correspondrait mieux à leur style. Ils se retrouvent ainsi face à  Izia pour « So Much Trouble » ; Keren Ann pour « 101 » et Shaka Ponk pour « The Geeks & The Jerkin Socks ».

Vous les avez  peut-être découverts lors d’un de leurs nombreux passages télévisés récents où, d’ailleurs, ils ont souvent fait l’unanimité : dans l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché », dans « Taratata » ( l’occasion pour eux de chanter avec Bénabar une enthousiasmante version de « Mathilde » de Jacques Brel, Bénabar pour qui ils ont d’ailleurs composé et dont ils feront la première partie de la tournée prochaine sur 15 dates: http://video.mytaratata.com/video/iLyROoafrrtj.html), ou même aux concerts de Thiéfaine dont ils ont fait la première partie à Bercy et dans une dizaine de Zénith. 

 Frédéric et Nicolas Boisnard, les deux frères qui ont fondé le groupe Archimède en 2004 aiment Laval où ils vivent d’ailleurs toujours. Ils citent d’ailleurs régulièrement la ville (et inversement les médias la citent presque toujours en les présentant comme si certains médias découvraient qu’il était aussi possible d’être créatifs et talentueux dans une petite ville de province, dont je déplore au passage qu’il faille souvent spécifier qu’elle se situe « entre Rennes et Le Mans », devant les expressions interloquées à l’évocation de cette ville pour certains totalement inconnue).

Quant à l’album en lui-même, j’en apprécie les sonorités pop (très inspirées de la pop anglo-saxonne, ils sont  ainsi souvent comparés à Oasis, même si leurs textes lorgnent plutôt du côté de Dutronc et même s’ils tiennent à chanter en Français…et même s’ils ont vraiment leur propre singularité)  et enjouées, la qualité  et le dynamisme des textes et des mélodies, et leur ton à la fois décalé, teinté d’humour mais aussi réaliste, d’une ironie maligne et salutaire, agrémentés d’un zeste de leur (im)pertinence réjouissante portée par des voix agréablement rocailleuses. Une musique d’une nostalgie joyeuse, gaiment mélancolique, intelligemment paradoxale donc, un « quotidien désenchanté » (en)chanté par leurs deux auteurs/compositeurs/interprètes. Des mélodies et des textes qui vous trottent rapidement dans la tête, vous mettent de bonne humeur (vertu de plus en plus en plus rare et ô combien, précieuse) et vous donnent envie de les écouter et réécouter sans modération. Je vous recommande tout particulièrement « Je prends », « Le bonheur » (que vous avez sans doute déjà entendu, cf clip plus bas), « Les premiers lundis de septembre », « A mes dépens », « Nos vies d’avant » que vous pourrez écouter sur leur site. Surtout qu’ils ne changent rien !

« Trafalgar » est leur deuxième album après un premier album éponyme. Bref, des artistes de talent à suivre, et lavallois, ce qui ne gâche rien. Souhaitons-leur le meilleur pour ces Victoires de la Musique mais qu’ils y soient victorieux ou non ne les empêchera certainement pas de poursuivre sur leur prometteuse lancée (vous les entendez d’ailleurs régulièrement sur Europe 1).

Je vous recommande leur site officiel sur lequel vous pourrez télécharger gratuitement votre dose de « bonheur » : http://archimede.sonymusic.fr/home.html ou encore découvrir les dates de leur tournée du 3 février au 24 Mai  date à laquelle ils seront à La Cigale à Paris (malheureusement pendant le Festival de Cannes où je serai, mais j’espère bien que s’y ajouteront d’autres dates parisiennes) en attendant beaucoup d’autres dates pour cet été, avec aussi un live à France Bleu Mayenne le 23 février pour les Lavallois. Vous y trouverez aussi les dates de la tournée de Bénabar dont ils feront la première partie.

 

En bonus deux clips de deux chansons que j’aime beaucoup également nommées aux Victoires de la Musique 2012: « Jeanne » de Laurent Voulzy (pour moi LA chanson de l’année) et « Elle me dit » de Mika (retrouvez, en cliquant ici, mon compte-rendu de son concert privé au 1515, en avril 2010).

Découvrez la liste complète des nominations aux Victoires de la musique 2012 ci-dessous.

Nominations – Victoires de la musique 2012

Artiste masculin: Benjamin Biolay, Julien Clerc, Thomas Dutronc, Hubert-Félix Thiéfaine. 

Artiste féminine: Catherine Ringer, Camille, Nolwenn Leroy, Zaz. 

Groupe ou artiste révélation public (vote du public): Brigitte, L, Inna Modja, Orelsan. 

Groupe ou artiste révélation scène: Alexis HK, Brigitte, Imany, Skip The Use.  

Album  » chanson « : Camille Ilo Veyou, Coeur de Pirate Blonde, Catherine Ringer Ring’n’roll, Hubert-Félix Thiéfaine Suppléments de mensonge. 

Chanson originale de l’année (vote du public pendant l’émission): Jean-Louis Aubert « Puisses-tu », Camille « l’Etourderie », Mika « Elle me dit », Laurent Voulzy « Jeanne ». 

Spectacle/tournée.: Jean-Louis Aubert, Catherine Ringer, Stromae, Hubert-Félix Thiéfaine. 

Album rock. Archimède Trafalgar, Izia So Much Trouble, Keren Ann 101, Shaka Ponk The geeks & the Jerkin Socks. 

Album rap/musiques urbaines: Booba Autopsie, volume 4, Joeystarr Egomaniac, La Fouine La Fouine vs. Laouni, Orelsan le Chant des sirènes. 

Album musiques du monde: Jehro Cantina Paradise, Magic System Touté Kalé, Titi Robin Les Rives, Tinariwen Tassili. 

Album de musiques électroniques: . General Elektriks Parker Street, David Guetta Nothing But the Beat, Justice Audio, Video, Disco, Yuksek Living on the Edge of Time. 

Vidéo: Julien Doré « Kiss Me Forever », Inna Modja « French Cancan », Orelsan « Raelsan », Vanessa Paradis et M « La Seine ». 

 DVD: Indochine « Putain de stade », M « les Saisons », Christophe Maé – « On trace la route, live », Raphael – « Live, filmé par Jacques Audiard »

Share this Article

About Sandra Mézière

Romancière (auteur d'un premier roman "L'amor dans l'âme" et d'un recueil de 16 nouvelles sur les festivals de cinéma "Les illusions parallèles", publiés aux Editions du 38) et blogueuse. Passionnée, avant tout. Surtout de cinéma et d'écriture. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 23 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 13 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés, 5 sur le cinéma et 2 sur le luxe et la mode ( http://inthemoodforcinema.com, http://inthemoodforcannes.com, http://inthemoodfordeauville.com, http://inthemoodforfilmfestivals.com, http://inthemoodlemag.com, http://inthemoodforhotelsdeluxe.com, http://inthemoodforluxe.com ), de romans; scénarii et de nouvelles. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema ). Vous pouvez également me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

Browse Archived Articles by

3 Comments

There are currently 3 Comments on Victoires de la Musique 2012, les nominations : le groupe lavallois Archimède nommé aux Victoires de la Musique, catégorie « Album rock de l’année » pour « Trafalgar ». Perhaps you would like to add one of your own?

  1. J’aime bien le peu que je connais d’Archimède, tant mieux si les Victoires de la musique lui permettent une plus grande exposition! Laval en force! ;)
    Cela dit, je ne suis plus très client de ces fameuses Victoires: le palmarès est souvent discutable, sans parler de la cérémonie interminable et ennuyeuse. Mais peut-être cette année fera-t-elle exception!
    Mes favoris parmi les nominés: Mika, Stromae (qui mélange intelligemment hip-hop et électro avec des textes bien vus), Imany (au timbre grave envoûtant), Orelsan (vu sur scène le week-end dernier, un rappeur humble avec des textes travaillés qui reflètent parfaitement la nouvelle génération), Jehro (que je vénère, ses 2 albums sont des bijoux qui font voyager, et en concert c’est magique!), Shaka Ponk (rock électro particulièrement festif).

  2. @Mister Loup: Evidemment, je ne suis peut-être pas objective, même s’ils n’étaient pas lavallois, je pense que j’aimerais beaucoup. En tout cas, je les écoute en boucle en ce moment! Pour les Victoires, cela dépend des années, mais celles de l’an passé étaient en effet une vraie catastrophe. Si cela permet en revanche de découvrir ou faire émerger des artistes, le pari est, d’une certaine façon, gagné. J’aime aussi beaucoup Mika, Stromae (un vrai artiste avec un style vraiment singulier) et Imany et, honte à moi, je ne connais pas bien Jehro, je vais aller réparer ça de suite!

  3. Oui, oui, oui, il faut rattraper Jehro!
    C’est de la musique qui fait du bien, c’est à la fois ensoleillé, poétique, grave, élégant, entêtant… Vraiment une référence pour moi! Commencez par le 1er album éponyme (en promo à la Fnac pour encore quelques jours!) et vous risquez de devenir accro.
    Et pour avoir vu Jehro en live 2 fois, je confirme que c’est également sublime sur scène, symbiose parfaite entre l’artiste et le public, une véritable évasion collective!

Trackbacks & Pingbacks

  1. Festival des Reflets du Cinéma Argentin, à Laval, du 6 au 20 mars 2012 | IN THE MOOD – LE MAGAZINE

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.